Tag / Acrylique

L02M03 (1)

Après les vagues, Biarritz et le surf, l’envie me prend inévitablement de ne passer mon temps que sur une planche. 

Black / White

Retour à l’essentiel, petit virage existentiel pour résoudre un imbroglio. Point de départ pour reconstruire le puzzle. 

© 2015 Journal 03 O. Devignaud

Journal03

Chaque tache d’encre est identique à celle que pose l’écrivain dans son journal. Une trace posée pour immobiliser le temps, fixer un instant précieux ou non… 

Red, Black’n Green 03

Pièce sélectionnée et exposée au Toshima City Hall à Tokyo (Japon) du 13 au 28 juin 2015 pour Art Olympia. 

Red, Black’n Green 01

Je disais que l’art est un sport de combat, en voici une nouvelle preuve visuelle. Cette toile est conçue comme un simple mouvement de boxeur sur le ring. 

Prochaine expo

Back home. Petit vue d’atelier avant l’expédition dans une belle et solide caisse en bois pour Dubaï. 

Cruz 31 © Devignaud 2015

Cruz 31

CRUZ 31 représente aussi une page de mon journal, My Little Sweet Diary. Je vais épuiser mes roses tatouées, en extraire l’essence comme de l’huile d’olive ou du jus de raisin. 

Journal 01

Jour après jour j’écris mon quotidien sur ces grandes et petites feuilles, ramassées deci delà. 

Brain © Devignaud 2009

Brain

Je fouille dans les arcanes de mon cerveau, puis dans la mémoire de mon ordinateur… et retrouve des visuels de travaux organiques.

2012 Olivier Devignaud Feuilles

Feuilles

Walt Whitman écrivait ceci : Cueille dès maintenant les fleurs de la vie car la mort est si pressée que le frêle bouton qui s’ouvre aujourd’hui aura bientôt trépassé.

© Devignaud artwork

Keep in Mind

Les Vanités sont très « tendance » actuellement, elles fleurissent sur de nombreuses cimaises et dans le milieu de la mode. Mais leur message est un rappel déguisé à notre condition humaine, dans tout ce qu’elle a d’éphémère. Je l’avoue, j’adore représenter des crânes.

© 2014 Grease Olivier Devignaud

Grease #03

Grease, ainsi va la brillantine, ainsi va la bête, suintante et rugissante. Papiers gras et traces de doigts, crayonnés rapides et pinceau appliqué. 

Regard © Devignaud 2012

Regard

You’re talking to me ? De Niro était en colère. Un regard peut fâcher tout autant. La preuve, j’avais vu rouge, le sang dans les gencives. 

© Up 2013 Oliver Devignaud

Up

2014 : I will kill you Mickey. Et après ça, Up ! Je me relève, reprend position pour contempler le vaste monde dans lequel nous nous débattons comme des insectes. 

Olga © Olivier Devignaud 2010

Olga 02

Olga n’a jamais « been married ». C’est une orchidée, une fleur exotique au parfum slave, un nuage d’amour, une vapeur de bains-douches. Olga me fait penser à cette scène de tuerie dans le fabuleux film de David Cronenberg, « Les Promesses de l’Ombre » (2007). Olga est là.